GRIPON LIONEL
Accueil - home
 


 


Rechercher du texte

 

 

Téléchargement Pinceau d'or Les liens Newsletter Rechercher Contact Home

 

Les thèmes du moment


  Retrouvez-nous sur
Facebook     Twitter      Instagram

              

 

 
Chartres

 

En vignette
ci-dessus :


Une autre Image
de cette catégorie
(tirage aléatoire)

Top images

Menu Principal / En Bref / Avant-Après / Vaux en Beaujolais
Vaux en Beaujolais

Image précédente:
(Previous picture)

Image suivante:
(Next picture)
Fresque précédente:
 
Fresque suivante:
 Nom : Vaux en Beaujolais
 Description: Clochemerle - Pinceau d’or 2012
Une plaque “Pinceau d’or a été appliqué sur le mur le jour de l’inauguration officielle le 13 avril 2013.

Le village de Vaux en Beaujolais a été pris comme modèle par Gabriel Chevallier pour son célèbre roman « Clochemerle » (1934), dans lequel il croque une galerie de personnages typiques du contexte et de l’époque, truculents, burlesques, hauts en couleurs…et bons buveurs !

Albert Dubout a illustré une édition de ce roman, en 1945, croquant les personnages avec le trait tendrement moqueur qu’on lui connaît…

A-Fresco a mis en scène les personnages de Dubout dans un trompe-l’œil architectural aux couleurs du village, sur la future Maison du Tourisme, non loin de la fameuse « pissotière » qui, dans le roman, créé un scandale prétexte à tous les débordements.

Le roman commence quand Barthélemy Piéchut, le maire de la commune de Clochemerle-en-Beaujolais, dévoile à Ernest Tafardel, l'instituteur, son projet : « Je veux faire construire un urinoir, Tafardel. […] Enfin, dit-il, une pissotière ! »
Cette vespasienne, destinée, bien plus peut-être, à confondre madame la baronne Alphonsine de Courtebiche, le curé Ponosse, le notaire Girodot et les suppôts de la réaction, qu'à procurer un grand soulagement à la gent virile de Clochemerle, est édifiée tout près de l'église où Justine Putet, vieille demoiselle, exerce une surveillance étroite…
L'histoire qui démarre alors, riche en rebondissements, sera l'occasion de caricaturer avec verve et justesse la société française de l'époque : riches, pauvres, clergé de campagne et prélats, politiques locaux et ministres, fonctionnaires, militaires, paysans et nobles, hommes comme femmes en prennent pour leur grade. Sous des apparences de gauloiserie, l'auteur laisse voir sa vision de la société et transparaître son caractère de libre penseur. Il dénonce l'hypocrisie, l'arrivisme et la corruption que les vignerons de Clochemerle, des gens simples, subissent et finissent par surmonter grâce à leur bon sens (et au vin de Beaujolais !) (clichés Août 2012)

Télécharger un fichier de présentation, à faire suivre à vos amis






Télécharger Le E-book de cette fresque, à faire suivre à vos amis


Voir d’autres photos de cette fresque Cliquer-ici



Localisation : Rue Gabriel Chevallier, Vaux en Beaujolais (Dépt 69 – Rhône)
Localiser la fresque sur une carte : Cliquez ici.
Intérêt : 5/5
Date de réalisation : 2012
Surface : 120 m²
Réalisation : A-Fresco
Voir toutes les réalisations de A-Fresco qui sonten ligne sur ce site

Vous pouvez aussi rechercher des fresques sur la carte de :

FRANCE.



Votre avis nous intéresse, vous pouvez donner une note à ce site .

 Date:
24.05.2013 23:15
Image vue :
669 fois

Moyenne des votes :

0.00 (0 Votes:)

Image précédente: (Previous) ......................                                                    Image suivante: (Next)

 

Bordure partagée inférieure

 
www.trompe-l-oeil.info

Portrait francophone
de l'art mural
 avec 
9 000 réalisations
du monde entier.

Suivre l'actualité du site sur

Counter

   
Télécharger les e-book de ce site
UNE
EXCLUSIVITE  >>LIRE
Ce site décerne une fois par an son  
  
>>Pinceau d'or et Golden Street-Art
Vous cherchez un artiste pour une réalisation,
nous pouvons vous aider : 
>>DEVIS
 

Voir les 58 000 photos...   | Trompe l'oeil | Fresques murales  | Street-Art Disparues  | Murs d'enfants | Avant-Après |